5€ offerts, Abonnez-vous !
Mon Compte Connectez-vous
0 article(s) 00.00 €
Vous êtes ici : Accueil > Conseils > Huiles essentielles : réaliser son mélange contre les virus hivernaux
Huiles essentielles : réaliser son mélange contre les virus hivernaux

Huiles essentielles : réaliser son mélange contre les virus hivernaux

Par Romain Filloux, docteur en pharmacie

Les huiles essentielles sont reconnues pour leurs bienfaits sur notre santé et notre bien-être.
Elles sont très riches en principes actifs et particulièrement puissantes. L’efficacité antivirale de certaines huiles essentielles nous est très utile pour se protéger des infections virales.
D’ailleurs, plusieurs études ont déjà démontré leur efficacité.
Trouvez ci-après les huiles essentielles à utiliser pour vous protéger les voies respiratoires ou encore pour vous traiter dès l’apparition des premiers symptômes.  

  1. Bienfait antiviral : les huiles essentielles dans la littérature scientifique!

    Les huiles essentielles dont l’efficacité antivirale a été prouvée sont :

    Eucalyptus Globuleux : elle est reconnue pour ses effets sur les infections respiratoires. Il possède notamment du 1.8 cinéole, dont l’action anti-IVB (virus de la bronchite infectieuse) a été prouvée (1), de même pour l’alpha et bêta-pinènes (4).

    Eucalyptus Radié : c’est un remède naturel efficace contre les problèmes ORL et respiratoire. Ses effets sur le virus de la bronchite infectieuse ont déjà fait l’objet d’une étude plus approfondie (1) et (4).

    Laurier Noble : cette huile essentielle est réputée pour ses propriétés antivirales. Une étude démontre même cette capacité (2). De plus, elle possède du 1.8 cinéole (1) et des alpha et bêta-pinènes (4), dont l’action anti-IVB sont reconnues.

    Ravintsara : ce remède est connu pour ses propriétés antivirales particulièrement puissantes. De même, elle possède du 1.8 cinéole (1) et des alpha et bêta-pinènes (4), dont l’action anti-IVB sont reconnues.

    Romarin Cinérole : caractérisée par une odeur herbale et fraiche, cette huile essentielle soulage les encombrements bronchites et les pathologies ORL. Elle contient également du 1.8 cinéole (1) et des alpha et bêta-pinènes (4), dont l’action anti-IVB sont reconnues.

    Arbre à Thé : huile essentielle d’arbre à thé possède de nombreuses propriétés, notamment antibactérienne, antifongique, antivirale, etc. Contre les infections hivernales, une étude démontre qu’elle peut inhiber l’entrée in vitro de la grippe (3).

    Menthe Poivrée : ce remède est à la fois un décongestionnant nasal et un puissant expectorant. Elle libère également la sphère respiratoire. Une recherche scientifique sur l’utilité de la menthe poivrée sur le coronavirus a déjà été menée (5).


    Pin Sylvestre
     : cette huile essentielle est principalement bénéfique sur le plan respiratoire grâce à ses vertus décongestionnantes et expectorantes. Elle possède également des alpha et bêta-pinènes (4), dont l’action anti-IVB est reconnue.

    (1) 1-8 cinéole et action anti-IBV : Yang Z, Wu N, Fu Y, Yang G, Wang W, Zu Y, Efferth T. Anti-infectious bronchitis virus (IBV) activity of 1,8-cineole : effect on nucleocapsid (N) protein. J Biomol Struct Dyn. 2010 Dec;28(3):323-30.
    (2) Laurier noble et SRAS-Cov: Loizzo MR, Saab AM, Tundis R, Statti GA, Menichini F, Lampronti I, Gambari R,  Cinatl J, Doerr HW. Phytochemical analysis and in vitro antiviral activities of the essential oils of seven Lebanon species. Chem Biodivers. 2008 Mar;5(3):461-70.
    (3) Arbre à thé et grippe: Li X, Duan S, Chu C, Xu J, Zeng G, Lam AK, Zhou J, Yin Y, Fang D, Reynolds MJ, Gu H, Jiang L. Melaleuca alternifolia concentrate inhibits in vitro entry of influenza virus into host cells. Molecules. 2013 Aug 9;18(8):9550-66.
    (4) Alpha et bêta-pinènes : Zhiwei Yang, Nan Wu, Yuangang Zu and Yujie Fu. Comparative Anti-Infectious Bronchitis Virus (IBV) Activity of (-)-Pinene: Effect on Nucleocapsid (N) Protein.
    (5) Menthe poivrée et coronavirus: Raimundas Lelešius,ORCID: orcid.org/0000-0001-5007-6853, Agneta Karpovaitė, Rūta Mickienė, Tomas Drevinskas, Nicola Tiso, Ona Ragažinskienė, Loreta Kubilienė, Audrius Maruška […], Algirdas Šalomskas. In vitro antiviral activity of fifteen plant extracts against avian infectious bronchitis virus. BMC Veterinary Research volume 15, Article number: 178 (2019).

    Apaise et adoucit la voie respiratoire

    Array.produit_nom_nom

    -20%

    apaise les voies respiratoires.

    apaise toutes les irritations respiratoires

    Notre sélection pour freiner les virus.

  2. Confort respiratoire : les huiles essentielles à utiliser

    Afin de protéger les voies respiratoires, la synergie entre l’huile essentielle de ravintsara, d’arbre à thé et de pin sylvestre est infaillible.

    Pour le préparer, il faut 45 gouttes d’he de ravintsara, 45 gouttes d’he d’arbre à thé, 10 gouttes d’he pin sylvestre. Il faut les mélanger avec 30 ml d’huile végétale de jojoba.

    Ce mélange est vivement conseillé en période d’épidémie. Il suffit de le répartir sur le cou, la nuque, le thorax, le dos ou la voûte plantaire. Il est aussi recommandé d’appliquer une touche devant chaque narine.

    Concernant la posologie, il est conseillé de compter 5 gouttes pour les enfants de 7 ans et plus, et 10 gouttes pour les adolescents de 15 ans et plus. Ces gouttes sont à prendre 3 fois par jour.

    Pour les enfants (7ans et plus), vous pouvez mettre 1 goutte de chacune de ces huiles essentielles sur un mouchoir et le glisser dans une écharpe. Il suffit de s’en servir pour couvrir le nez et la bouche, et de respirer profondément.

    Il est important de noter que pour la voie orale, ce mélange est déconseillé pour les femmes enceintes et allaitantes, les personnes asthmatiques, les enfants de moins de 7 ans, les épileptiques ou les personnes ayant des antécédents de convulsions ainsi que les personnes ayant des allergies à l’huile essentielle.

    Ce mélange n’est pas adapté en cas de traitement médical ou de maladie de longue durée.

    Array.produit_nom_nom

    -20%

    lutte contre les infections de la voie respiratoire

    Anti-infectieux et anti-bactérien !

    Notre sélection pour élaborer votre recette !

  3. Premiers symptômes : comment s'aider avec les huiles essentielles ?

    Dès les premiers symptômes, l’usage d’huiles essentielles peut vous aider à aller mieux et vous soigner. Pour ce faire, vous aurez besoin d’huile essentielle de laurier noble, d’huile essentielle d’arbre à thé et d’huile essentielle de menthe poivrée.

    Pour préparer le mélange, il faut 2 gouttes d’he de laurier noble, 2 gouttes d’he d’arbre à thé, 1 goutte d’he de menthe poivrée et 10 ml d’huile végétale de jojoba.

    Cette synergie d’huiles essentielles est particulièrement recommandée en période d’épidémie. Il suffit de répartir le mélange au niveau des poumons et sous la voûte plantaire.

    En traitement, il faut 3 applications par jour durant 8 jours pour les enfants de 7 ans et plus. Pour les adolescents à partir de 15 ans et les adultes, il faut 5 applications par jour durant 8 jours.

    En inhalation humide, il suffit d’ajouter 1 goutte d’he de laurier noble et d’1 goutte d’arbre à thé dans un gros bol d’eau frémissante. Il est conseillé de faire une inhalation 2 fois par jour durant 8 jours.

    Il est important de stipuler que pour une utilisation via la voie orale, ce mélange est déconseillé pour les femmes enceintes et allaitantes, les personnes asthmatiques, les enfants de moins de 7 ans, les épileptiques ou les personnes ayant des antécédents de convulsions ainsi que les personnes ayant des allergies à l’huile essentielle.

    Cette synergie n’est pas adaptée en cas de traitement médical ou de maladie de longue durée.

    Antiseptique et détoxifiante !

    Array.produit_nom_nom

    -20%

    apaiser les affections d'origine virale

    idéal contre les affections virales

    Notre sélection pour l'hiver !