5€ offerts, Abonnez-vous !
Mon Compte Connectez-vous
0 article(s) 00.00 €
Vous êtes ici : Accueil > Conseils > Maladie du sang ou hématologique : symptômes et traitement !
Maladie du sang ou hématologique : symptômes et traitement !

Maladie du sang ou hématologique : symptômes et traitement !

Par Romain Filloux, docteur en pharmacie

Les maladies hématologiques affectent la production du sang. Chez certaines personnes, la survenue de ce type de maladie peut être plus élevée que chez d’autres. De plus, différents facteurs peuvent intervenir pour accélérer sa survenue.

Il existe différentes sortes de maladies de sang, et leurs symptômes sont plus ou moins similaires. La réalisation d’un diagnostic suivi d’examens spécifiques est souvent nécessaire pour pouvoir les distinguer convenablement. Des traitements existent pour se soigner de ce type de maladie.

  1. Maladie hématologique : quels sont les facteurs de risque ?

    Il existe différentes sortes de maladies de sang. Il y a les maladies qui touchent les composants du sang, comme les globules rouges, les globules blancs ou les plaquettes.

    Certaines maladies se caractérisent par un dérèglement, au niveau de la moelle osseuse ou des ganglions lymphatiques. Pour d’autres, il s’agit d’un excès ou d’une insuffisance de production de sang.

    Chez certaines personnes, le risque de survenue d’une maladie de sang est plus élevé que chez d’autres, et principalement dans les cas suivants :

    • Faiblesse des défenses immunitaires.
    • Facteur génétique (cas de l’hémophilie, de la drépanocytose et de la maladie de Willebrand).
    • Exposition excessive à certains produits (pesticides, rayonnements, insecticide, solvant toxique, tabac, benzène, etc.).
    Array.produit_nom_nom Lot de 2
    12.58 €

    Un allié idéal pour se revitaliser !

    Un soutien rapide pour l'organisme !

    Pour renforcer les défenses immunitaires !

  2. Symptômes et diagnostic : comment reconnaître les signes ?

    Dans la plupart des cas, les maladies du sang se manifestent par les signes suivant :

    • Saignements excessifs
    • Pâleur de la peau
    • Infections anormalement longues
    • Douleurs dans les os ou des fractures spontanées.

    Certaines maladies peuvent avoir des symptômes en commun, notamment une augmentation anormale du volume de la rate dans les cas de syndromes myéloprolifératifs, une hémorragie dans un cas d’hémophilie ou de maladie de Willebdrand ou encore une adénopathie dans le cas d’une maladie de Hodgkin.

    Le diagnostic d’une maladie de sang ne peut alors être confirmé qu’après des examens approfondis. Pour ce faire, une prise de sang est nécessaire pour analyser la concentration de globules rouges, de globules de blancs et des plaquettes. Elle permet également de détecter les cellules anormales. Un PET-scan peut aussi être nécessaire afin de localiser et de déterminer les activités des ganglions anormaux. Un examen de la moelle osseuse réalisé par biopsie peut aussi être utile.

    Pour stopper les saignements !

    Assainissant, antiseptique, efficace !

    Pansements pour prendre soin...

  3. Traitement : comment se soigner d’une maladie de sang ?

    Le traitement dépend de chaque affection. Le traitement de la leucémie aigüe ou chronique qui se traduit par l’augmentation excessive des globules blancs dans le sang diffère du traitement de la drépanocytose qui se caractérise par la malformation des globules rouges.

    Pour le traitement des cancers du sang comme les lymphomes, les myélomes multiples ou les leucémies, la chimiothérapie est souvent nécessaire. Cette approche constitue même une part importante du traitement.

    Dans d’autres cas, la réalisation d’une greffe de cellules souches du sang et de la moelle osseuse est nécessaire. Il s’agit de prélever une partie de cellules souches de sang ou de la moelle saine d’un donneur compatible (greffe allogénique) et les implanter chez la personne malade.

    Il faut noter qu’un traitement intensif doit être suivi avant de pouvoir donner sa moelle ou ses cellules souches de sang. Dans certains cas, il est possible de faire le prélèvement chez le malade lui-même, il s’agit de la greffe autologue. 

    -

    ,00

    Des jambes légères au quotidien !

    Tonifiant, vivifiant, dynamisant !

    Du fer pour recharger les Globules Rouges...