Arthrose de la hanche : que faire pour réduire les douleurs ?

Arthrose de la hanche : que faire pour réduire les douleurs ?
Arthrose de la hanche : que faire pour réduire les douleurs ?

Également appelée coxarthrose, l'arthrose de la hanche est l'usure du cartilage qui recouvre l'extrémité des os. Selon l'étude, elle touche 10% des personnes de plus de 70 ans. Plusieurs facteurs contribuent à cette affection articulaire, notamment l'âge, le surpoids et les traumatismes de la hanche. 

Divers traitements permettent de soulager l'arthrose de la hanche dont la chirurgie, s’il y a complication majeure. L'arthrose de la hanche est une maladie dégénérative qui touche le cartilage de l'articulation de la hanche. Le cartilage est un tissu lisse et élastique qui recouvre les os et permet un mouvement fluide de l'articulation. Lorsque le cartilage s'use et se dégrade, les os frottent les uns contre les autres, ce qui peut causer de la douleur, de la raideur et une limitation des mouvements.

Arthrose de la hanche : quels sont les signes qui doivent alerter ?

L'arthrose de la hanche est une maladie fréquente, surtout chez les personnes âgées. Les facteurs de risque de l'arthrose de la hanche incluent l'âge, le sexe (les femmes sont plus touchées que les hommes), l'obésité, les antécédents familiaux d'arthrose, les traumatismes à la hanche et certaines maladies telles que la dysplasie congénitale de la hanche.

L'arthrose de la hanche est de nature chronique et progressive. Elle se manifeste par des douleurs dont l'apparition est évolutive.

Les symptômes de l'arthrose de la hanche

  • une importante douleur ressentie lors de l'activité quotidienne
  • une sensation de douleur dans le pli de l'aine, qui irradie vers l'avant ou l'intérieur de la cuisse
  • la gêne se renforce le plus souvent lorsque la personne fait un effort, marche, monte et descend les escaliers
  • la douleur est apaisée par le repos
  • la gêne est intense pendant la journée et maximale le soir
  • un craquement ou un grincement peut être ressenti lors du mouvement de l'articulation
  • la gêne provoque une perturbation du sommeil en cas de poussée congestive.

Il  est à noter que le diagnostic de la coxarthrose se fait essentiellement clinique. Il se fait par des examens pour localiser les points douloureux, l'évaluation de la douleur, des radiographies et même d'une coxométrie, un examen radiologique. 

Quelques conseils pour réduire les douleurs de l'arthrose de la hanche

  • Appliquez de la glace sur l'articulation de la hanche pour réduire l'inflammation.
  • Évitez les activités qui aggravent votre douleur.
  • Faites de l'exercice régulièrement pour maintenir la force et la flexibilité de vos muscles.
  • Maintenez un poids corporel sain.
  • Utilisez une canne ou un déambulateur pour réduire la pression sur l'articulation de la hanche.
  • Parlez à votre médecin des autres options de traitement qui pourraient vous convenir.

Comment vivre avec l’arthrose de la hanche ?

Une personne souffrant de coxarthrose est conseillée de suivre quelques habitudes de vie afin de ménager la hanche. 
Voici quelques recommandations : 

  • éviter la surcharge pondérale,
  • choisir le côté opposé à la hanche douloureuse pour le port d'une canne,
  • ne pas faire des marches trop longues et des exercices sportifs intenses,
  • faire une activité physique appropriée à ses capacités physiques afin de stimuler les articulations,
  • privilégier la marche ou la natation,
  • s'allonger souvent, en tendant les jambes, et se reposer.

En cas de surpoids, il faut modifier son alimentation en adoptant un régime sain et équilibré. Par ailleurs, perdre du poids allège les articulations et freine leur dégradation.

Traitement : que faire pour soulager la coxarthrose ?

Il est à préciser qu'aucun traitement ne permet de guérir l’arthrose de la hanche. Toutefois, divers traitements peuvent atténuer efficacement la douleur et réduire l'évolution de l’affection.

Ces derniers font appel aux antalgiques dont le paracétamol : 4g/24h maximum, afin de diminuer la gêne.
Les anti-inflammatoires (AINS) sont également efficaces contre l'inflammation lors des poussées congestives. Cependant, leur prise doit être limitée pour éviter leurs effets secondaires. 

En cas de poussées inflammatoires, les  injections intra-articulaires de corticoïdes sont recommandées. Il y a également des médicaments anti-arthrosiques d'action lente. Ils peuvent atténuer l'intensité des douleurs, à espacer les poussées et à préserver le cartilage.

Des séances de rééducation sont vivement conseillées pour renforcer la mobilité des muscles, notamment les muscles quadriceps et fessiers ainsi que de la hanche. 

Si le traitement médicamenteux n'est plus efficace et que l'arthrose est très évoluée, le seul recours est la chirurgie. L'opération consiste à  mettre en place de prothèse totale de la hanche. 

Quelques médicaments sans ordonnance pour l'arthrose

La gamme Flector sans ordonnance : 

Autres médicaments sans ordonnance & compléments alimentaires pour l'arthrose 

retour menu